Nature et loisirs de plein-air en 1964

En 1963, le Haut-comité des Sports créait une commission des loisirs de plein-air, présidée par l’explorateur Paul-Emile Victor. Un an plus tard, elle publiait ses “premières conclusions” sous la forme d’un rapport édité par l’Institut pédagogique national intitulé De l’air… pour vivre, disponible sur le site du Comité pour l’histoire des ministères chargés de la Jeunesse et des Sports., qui propose également les archives de sa journée d’étude consacrée au plein-air.

Les extraits de De l’air… pour vivre ci-contre témoignent de l’intérêt accordé aux questions de protection et d’éducation à la nature en 1964, mais également de la litanie des vœux pieux, appelée à durer.

A noter l’existence d’un Groupe de travail “Protection et exploitation de la nature, présidé par Roger de Vilmorin, alors président de la Société nationale de protection de la Nature (SNPN).