Une étude de psychosociologie de 1976 sur le rapports enfants-milieux, dirigée par Marie-José Chombart de Lauwe

Document : une étude de psychosociologie de 1976 sur le rapports enfants-milieux, dirigée par Marie-José Chombart de Lauwe

On y trouve des éléments sur l’environnement urbain, en particulier les terrains d’aventure mais également le milieu rural.

Marie-José Chombart de Lauwe, Philippe Bonnin, Marie Mayeur, Martyne Perrot, Martin de la Soudière. Enfant en jeu : Les pratiques des enfants durant leur temps libre en fonction des types d’environnement et des idéologies. Editions du CNRS, 346 p., 1976. ⟨halshs-00447459⟩

Nature et loisirs de plein-air en 1964

En 1963, le Haut-comité des Sports créait une commission des loisirs de plein-air, présidée par l’explorateur Paul-Emile Victor. Un an plus tard, elle publiait ses “premières conclusions” sous la forme d’un rapport édité par l’Institut pédagogique national intitulé De l’air… pour vivre, disponible sur le site du Comité pour l’histoire des ministères chargés de la Jeunesse et des Sports., qui propose également les archives de sa journée d’étude consacrée au plein-air.

Les extraits de De l’air… pour vivre ci-contre témoignent de l’intérêt accordé aux questions de protection et d’éducation à la nature en 1964, mais également de la litanie des vœux pieux, appelée à durer.

A noter l’existence d’un Groupe de travail “Protection et exploitation de la nature, présidé par Roger de Vilmorin, alors président de la Société nationale de protection de la Nature (SNPN).

La sensibilisation à la nature dans les colonies de vacances des années 1960

“Pour que vienne l’été” film réalisé pour la campagne de la Jeunesse au plein-air 1961    Un film des collections numérisées du PAJEP (Pôle des archives de l’éducation populaire)

La lecture “du grand livre ouvert de la nature” selon la vision quelque peu idéalisée de la colonie de vacances version Ceméa (centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active) : formation des moniteurs aux techniques d’études du milieu et d’observation de la nature, apprentissage du respect selon les principes de l’éducation nouvelle (à partir de 20mn 00s.)

Voir Pour que vienne l’été (film)

Plus concrètement, la revue de Ceméa VEN (Vers l’éducation nouvelle) précise en 1963 les orientations éducatives du mouvement pour que la colonie de vacances soit “le milieu privilégié pour la familiarisation des enfants avec la nature” :

Lire “La nature et la colonie de vacances” par Jacqueline Legrand, VEN n° 163, juin 1963

“Foisonnement à l’université”, article de Roger Cans (1978)

Article du journaliste Roger CANS (1945-2018), qui a été chargé des pages “Environnement” au Monde, au sujet des formations à l’écologie à l’université.

Les formations à l’écologie à l’université (1978)

Les gestes qui sauvent la nature (1976)

En 1976, les barils de lessive Skip offrent un livre de la nouvelle collection Kinkajou créée chez Gallimard Jeunesse. Pendant du Les gestes qui sauvent qui présente aux jeunes le secourisme, il a été rédigé par François Lapoix, alors responsable du service pédagogique au Muséum d’histoire naturelle. Ce petit livre de 96 pages qui ne semble pas avoir été diffusé autrement que par Skip témoigne d’une tentative pour sensibiliser le grand public à la protection de la nature…. non sans contradictions.