Activités sportives, touristiques, récréatives en milieu naturel : information, sensibilisation, éducation et enjeux de protection”, Journée d’étude du 12 mars 2020

Activités de pleine nature et actions de protection sont-elles antinomiques ? Les années 1970 sont marquées par la prise de conscience écologique tout comme par la fréquentation accrue des espaces naturels sous l’effet du développement des activités de loisirs. Cette concordance a-t-elle fait des activités de pleine nature un espace privilégié de sensibilisation du grand public à l’environnement ou s’est-il agi d’une rencontre manquée? La journée d’étude du 12 mars 2020 abordera la question en la replaçant dans l’histoire plus longue des rapports entre usages récréatifs de la nature et actions de protection, depuis la fin du XIXe siècle.

Archives départementales du Val-de-Marne, Créteil, 12 mars 2020, 10h-17h

programme-environnement-12.03.2020_doc

note-reflexion-environnement-12.03.2020_doc

LES ACTIVITÉS SPORTIVES, TOURISTIQUES, RÉCRÉATIVES EN MILIEU NATUREL :INFORMATION, SENSIBILISATION, ÉDUCATION ET ENJEUX DE PROTECTION

Jeudi 12 mars 2020, 10h-17h Archives départementales du Val-de-Marne~

PROGRAMME (des précisions seront apportées ultérieurement)

– 10h Accueil et ouverture Laurent Besse et Dominique Bachelart (IUT de Tours)

– 10h30 « Garde ou agent de l’Environnement dans les Parcs nationaux ?» Lorette Peuvot (Comité d’histoire du ministère de la Transition écologique)

– 11h30 Titre à préciser ultérieurement Mélissa Desbois, chargée de mission Sports et activités de pleine nature, Parc national des Calanques

– 12h30 État des sources Clémence Lescuyer, Clothilde Roullier (Archives nationales) et Jonathan Landau (PAJEP), archivistes

~Pause~

– 14h30 « Coups de chance, coups de force et coups de com pour changer le regard et les pratiques de 4 millions d’habitants et autant de visiteurs en Nord Pas-de-Calais » Yves Delmaire, chargé de mission à l’Espace Naturel Régional de la région Nord Pas-de-Calais de 1979 à 1998, fondateur du bureau d’études Atelier Z

– 15h30 « Entre indifférence et engagement, un regard différent porté sur l’éducation à la nature autour de la pratique du tourisme sportif : le Club alpin français, l’UCPA et les Glénans » Marion Philippe, doctorante au Laboratoire ACP (EA 3350) de l’Université Gustave Eiffel, Marne-la-Vallée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.