Administrations et associations : impulsions ministérielles et initiatives locales (journée d’étude du 17 octobre 2019)

PRÉSENTATION

 

 

Avec la création du secrétariat d’État à l’Environnement en 1971, le concept d’ « environnement » s’institutionnalise en France, sans qu’il soit tranché entre les termes de « nature » et d’ « environnement ».  Les précédentes journées d’étude du PAJEP sur l’histoire et les archives de l’éducation à l’environnement ont mis en évidence des actions de sensibilisation et d’éducation à la nature et à l’environnement bien antérieures. Quels ont donc été les effets de la création de ce ministère sur l’impulsion des politiques éducatives ?

La journée du 17 octobre vise à traiter les relations interministérielles (Environnement, Éducation nationale, Jeunesse et Sports, Agriculture, Culture) nouées pour la mise en œuvre de politiques d’éducation à l’environnement.

La coordination interministérielle générale est confiée au CIANE (Comité interministériel d’action pour la nature et l’environnement) qui prend le relais du Commissariat général au plan. Quelle est l’articulation entre le CIANE et le Haut Comité de l’environnement ? Qui y siège ? Quelles sont les orientations qui s’y manifestent en termes éducatifs ? Qui y porte les questions de sensibilisation, d’éducation, de participation de la population ? Les associations peuvent-elles y faire entendre leurs voix et sur quels sujets ?

Comment les questions de « sensibilisation » et d’« éducation » sont-elles portées au ministère de l’Environnement face à l’influence des deux grands corps des Mines et des Ponts et chaussées ? En quoi les associations constituent-elles des relais pour un ministère durablement aux prises avec le tabou de la création d’un corps spécifique au ministère au champ sectoriel fluctuant ? Quels sont les relais, les influences entre le niveau des conférences internationales et les orientations françaises en matière d’éducation à l’environnement ? Quelle évolution dans la formulation des priorités en matière de sensibilisation, d’animation et d’éducation à l’environnement peut-on relever à travers les circulaires ministérielles et interministérielles ? Quels sont les articulations et réseaux d’influence entre les comités interassociatifs et les comités interministériels (COLINAT – Comité de liaison interassociations pour la nature et l’environnement, CINE – Commission nationale d’initiation à l’environnement, CELAVAR – Comité d’étude et de liaison des associations à vocation agricole et rurale) ? Quels sont les « passeurs », « agents double », « personnes charnières », « fonctionnaires militants » entre ces comités, les ministères et les associations ?

Comment l’évolution du positionnement du ministère de l’Environnement (ou secrétariat d’État et selon les compétences qui leur sont dévolues) influence-t-elle son action et sa collaboration avec les autres ministères (Éducation nationale, Jeunesse et sports) et les acteurs de terrain sur les questions éducatives ? Quel est le bilan tiré des accords et des programmes d’action interministériels sur les questions éducatives ? Qu’en disent les témoins avec vingt ans de recul, dans les années 1990 ?

Dominique Bachelart, MCF en sciences de l’éducation, IUT de Tours

Laurent Besse, MCF en histoire contemporaine, IUT de Tours, CETHIS

Programme

PROGRAMME
10h
Tour de table et accueil des nouveaux participants
Présentation de la journée par Dominique Bachelart
10h30
Témoignage de Jean-Claude Luc, ancien Inspecteur général de l’Éducation
nationale et ancien responsable de la « mission Luc » sur l’ouverture culturelle de l’Éducation nationale (1977-1986)
12h
Présentation du blog Hypothèses
par Laurent Besse

Repas
14h
L’apport des CTP Jeunesse et Sports, résultat des investigations des témoignages par Denise Barriolade, Comité d’histoire des ministères chargés de la Jeunesse et des Sports
14h30
Témoignage de Dominique Bidou, ancien directeur de la Qualité de la vie au
ministère de l’Environnement (1988-1992)

15h30
Témoignage d’Armelle Giry, ancienne chargée de mission « action éducatives » au ministère de l’Environnement (1991-1995)
16h30
Présentation des prochaines journées d’étude
17h
Fin des travaux


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.