Éducation populaire et éducation à l’environnement : convergences et spécificités. Journée d’étude du 28 mars 2019

Compte-rendu du stage d’étude du milieu, Centre d’éducation populaire de Lantenay (Côte d’Or), sep. 1947, archives des Ceméa, PAJEP, AD 94, 512J628

 

Quels rapports les mouvements d’éducation populaire ont-ils entretenu avec l’éducation à l’environnement? Il s’agit de mettre en évidence les transmissions, mais aussi les ruptures au sein même de chaque mouvement dans les manières d’envisager la «nature» dans leur projet éducatif.

 
 

PROGRAMME DU SÉMINAIRE

Fédération nationale des Francas 10-14 rue Tolain, 75020 PARIS

9h45 : Accueil des participants

10h : «La nature entre merveille et science chez les scouts», Nicolas Palluau professeur d’histoire, chercheur associé à l’université d’Avignon, auteur de La fabrique des pédagogues : Encadrer les colonies de vacances (1919-1939)

11h : Séance de visionnage et d’analyse de documents d’archives

12h -Pause

13h : Témoignage de Jean-Philippe Durrenbeger, ancien directeur territorial des CEMEA Alsace, membre du groupe d’étude et de recherche «Education relative à l’Environnement» des CEMEA

14h : Témoignage de Claude Escot, spécialiste en animation scientifique, membre du Conseil scientifique des Francas, ancien président du CIRASTI(Collectif interassociatif pour la réalisation d’activités scientifiques et tech-niques internationales)

15h: Echanges avec le public

16h : Perspectives

17h: Remerciements et fin de la journée

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.